Être un parent nécessite d’être sur plusieurs fronts en même temps, ou de gérer plusieurs choses dans une seule journée. Le matin, il faut préparer les enfants, ensuite il faut partir travailler et le soir vous devez à nouveau vous occuper des enfants, mais également de votre domicile.

C’est parce que vous avez des journées très chargées que vous vous demandez comment motiver vos enfants à participer aux tâches domestiques. S’il n’est pas toujours facile de savoir comment vous y prendre, voici quelques petites pistes qui pourraient vous aider à soulager votre charge.

Faire le ménage : une tendance naturelle chez les tout-petits

 Pour ce qu’il en est des tout petits, ce que j’appelle « tendance naturelle » à la participation aux tâches domestiques, c’est leur faculté à vouloir reproduire ce que font les grands. C’est ce qu’on appelle le mimétisme.

Les jeunes enfants veulent faire comme ce que font les adultes qui les entourent. C’est d’ailleurs leur première méthode d’apprentissage.  Ils sont donc souvent demandeurs pour mettre la table, mettre la vaisselle dans le lave-vaisselle, ramasser les miettes sur la table.

 La meilleure chose à faire et de les laisser le faire, même si ce n’est pas parfait les premiers temps. Ça deviendra une habitude pour eux.

Leur confier des tâches adaptées à leur âge

 Pour que votre enfant soit motivé à réaliser certaines tâches, il faut que ces tâches en question soit adaptées à son âge.

 Adaptées, ça veut dire qu’il doit être capable de la réaliser sans difficulté et sans risquer de se blesser. Aussi, certaines tâches ménagères sont plus ou moins intéressantes selon la tranche d’âge de votre enfant, ce qui le motive en fournissant peu d’efforts… On a déjà vu certains parents mettre leur enfant sur des robots aspirateurs pour rire…

via GIPHY

Discuter pour savoir ce qu’ils aiment

 Comme dans tous les domaines de la vie, tout le monde n’aime pas la même chose. Par exemple, peut-être que vous vous préférez faire la vaisselle ou passer l’aspirateur. Mais que votre conjoint(e) préfère faire les poussières ou laver les vitres.

 Pour vos enfants, c’est pareil. Ils ont sûrement des préférences, ce qui vous permet de les motiver plus facilement, en leur proposant de participer à des tâches qu’ils apprécient.

Si vous avez plusieurs enfants, ça vous permet de leur proposer des corvées différentes et variées.  

Leur expliquer les bénéfices de ce ménage

 Si ce conseil s’applique pour les tâches ménagères, c’est aussi le cas pour bien d’autres domaines. Les enfants ont besoin qu’on leur explique ce qu’ils peuvent tirer des actes qu’ils ont mis en place. 

Si vous tentez de motiver votre enfant à ranger leur chambre, vous pouvez lui expliquer qu’après ça, il pourra profiter de tout l’espace de sa chambre pour jouer. Mais aussi, vous pouvez lui montrer comment, en rangeant régulièrement, il n’aura plus à faire de grands rangements !

Leur laisser le temps nécessaire

 Un enfant n’a pas la même capacité qu’un adulte à réaliser certaines tâches : il est plus souvent distrait, a besoin de plus de temps, n’a pas les mêmes capacités qu’un adulte…

Si vous ne lui laissez pas le temps, si vous lui mettez la pression pour qu’il termine vite ce que vous lui avez demandé, il risque d’être frustré, brusqué. Peut-être qu’il va mettre deux fois plus de temps que vous, mais le principal c’est qu’il le fasse et qu’il aille au bout des choses.  

Transformer la corvée du ménage en moment de plaisir

 Vous n’êtes sûrement pas sans savoir que le ménage et l’entretien ne sont pas toujours agréable ou très fun.

 Alors imaginez pour des enfants… Pour que ça devienne un moment plus agréable, vous pouvez la rendre ludique. Par exemple, vous pouvez mettre de la musique et danser avec vos enfants, ou même réaliser la tâche en question sous forme de jeu : vous travaillez dans un restaurant et il faut ranger la vaisselle après le service, par exemple. 

Les féliciter pour le ménage réalisé

 Les enfants, comme toutes les personnes de ce monde, aiment être reconnu pour le travail qu’ils effectuent.  Montrez leur, après coup, que ce qu’ils ont fait est bien, qu’ils ont été utiles. Ce qui fait qu’ils seront encore plus enthousiastes à l’idée de faire plaisir.  Peut-être même qu’ils seront eux-mêmes à l’initiative lors de la prochaine tournées de corvées. Déléguer a du bon, pour eux, comme pour vous !